Angers, Chef lieux du Maine et Loire (49)

"La douceur Angevine"

 

       


Vue panoramique de la Maine depuis le château
 


Angers, ma ville de naissance, ville agréable à vivre, comportant deux universités, un centre ville actif
(Théâtre, rues piétonnes et commerces), où des festivals (Premier plan, Festival d'Anjou) et des expositions
animent cette cité.

Angers en bref (Quid 2003):

Département : Maine-et-Loire (49) - 49000
Région : Pays de la Loire
Chiffres clés : Population : 156 327 hab. · Altitude : 20 m · Superficie : 4306 ha

Généralités historiques :  Capitale de la peuplade des Andes, la ville prend sous la domination romaine le nom.
de Juliomagus et se développe sur la rive gauche de la Maine avec forum, thermes et amphithéâtre ; incendiée
par les Francs en 275, elle s'enferme derrière sa première enceinte, en partie conservée.

Le christianisme est prêché au 3ème et la ville devient évêché dès le 4ème. Prise et incendiée par les Francs
en 471, puis les Saxons, les Bretons (845), les Normands enfin (Charles le Chauve les assiégea en 873),
Angers est gouvernée dès la fin du 9ème par les comtes Ingelgériens puis par les Plantagenêt qui accèdent
au trône d'Angleterre en 1155. Le comté d'Anjou fait une première fois retour à la Couronne lorsque saint Louis
le donne en apanage à son frère, Charles Ier d'Anjou. Une seconde maison d'Anjou aura pour tige Louis Ier,
fils de Jean le Bon et portant également les titres de roi de Naples et de Jérusalem ; elle s'éteindra avec le roi
René, I'Anjou faisant une seconde fois retour à la Couronne. Louis XI, neveu du roi René, octroya
à Angers en 1475 les privilèges municipaux.

L'université d'Angers est déjà illustre alors par l'ancienneté de ses "Grandes Ecoles"; le Présidial
(ancêtre de la Cour d'Appel) est créé en 1551. Quatre grandes abbayes bénédictines se sont implantées à Angers :
Saint-Aubin au 6ème, Saint-Serge, Saint-Nicolas, le Ronceray, puis de nombreux couvents. La ville connaîtra
des troubles graves au cours des guerres de Religion et de la Révolution ; elle prend un certain retard au cours
du 19ème et de la première moitié du 20ème, retard très largement rattrapé par un essor économique brillant
au cours des 20 dernières années. Elle fut, en 1940, siège du gouvernement polonais en exil, et gravement
bombardée en 1944. Angers est la 16ème ville de France pour la population.
Maire actuel : Jean-Claude Antonini.

 

Principaux sites web sur Angers :

> Ville d'Angers      http://www.angers.fr/
> Histoire                http://www.angers.ensam.fr/angers/angers/01.asp
> Balades                http://www.francebalade.com/anjou/angers.htm

Accueil